Comment vaincre l’allergie saisonnière ?

L’allergie saisonnière n’est pas une fatalité que l’on doit subir chaque année.

Elle arrive au moment du printemps avec l’arrivée massive des pollens.

Elle se manifeste par des éternuements, un écoulement nasal, voire le nez complétement bouché, des démangeaisons, des yeux rouges et larmoyants, et pour certains, de l’asthme ; et je ne parle pas des maux de tête.

On pense qu’aujourd’hui 30% de la population est touchée, et que dans les années à venir on atteindra 50%. En fait de plus en plus de personnes sont allergiques et cela ne fait que croître. Pourtant les arbres ont toujours existé et la saison des pollens aussi. Mais aujourd’hui il y a plus de pollution dans l’air extérieur et aussi dans celui de nos maisons, plus d’agresseurs chimiques qui crèent un terrain favorable à l’allergie. De plus, avec les changements climatiques, la durée de la saison des pollens augmente.

On appelle cette allergie « le rhume des foin ».

Les pollens sont des grains microscopiques produits par les étamines des plantes à fleur. Ces grains de pollen sont transportés par le vent. C’est de février à septembre que les rhinites saisonnières peuvent nous affecter.

Heureusement tous les pollens ne sont pas allergisants et nous ne sommes pas tous sensibles. Mais certaines personnes ne disposent pas d’anticorps protecteurs et ont des immunoglobulines E qui les sensibilisent.

Le climat a aussi un impact car si le temps est sec et sans pluie, les allergies sont beaucoup plus fortes, tandis que la pluie nettoie l’air des pollens en suspension. C’est pourquoi quand je vivais à Madrid, où le climat est très sec, beaucoup de personnes étaient affectées.

Ce qui est très important, c’est qu’il faut traiter préventivement, idéalement deux mois avant, car une fois l’allergie installée et les muqueuses congestionnées, on ne peut plus faire grand chose, si ce n’est d’avoir recours aux antihistaminiques, dont les corticoïdes.

Qu’en est-il des traitements naturels ?

Il existe plusieurs pistes pour soigner les terrains allergiques. Et il est bien de combiner deux ou trois remèdes.

Manganèse Cobalt sont les oligoéléments de l’allergie, on peut prendre chaque matin, une ampoule Oligosol sous la langue.

Le desmodium, plante pour le foie a aussi un tropissme anti-allergique. De plus toutes les allergies ont un rapport avec le foie. Donc le traiter ne fera que du bien.

Les oeufs de caille donnent aussi d’excellents résultats, il faut les prendre en gélules car il est nécessaire d’en prendre une certaine quantité, ce qui demanderait d’en ingurgiter beaucoup.

La qualité de notre mucus intestinal a aussi un impact sur notre microbiote mais aussi sur l’allergie, donc une cure d’un acide aminé essentiel ayant un rôle majeur dans sa production : la thréonine est recommandée. On peut en trouver chez Bionutrics sous le nom de Fucodyne.

En homéopathie, il existe trois médicaments qui peuvent aider :

  • Poumon Histamine 15 ch, 3 granules par jour en une prise
  • Pollens 9 ch, 3 granules, matin et soir
  • Apis Mellafica 9 ch, 3 granules, 3 fois par jour

Et en fonction des symptômes , on peut rajouter d’autres remèdes :

  • Alium Cepa 5 ch, si les écoulements sont clairs
  • Euphrasia 5 ch, pour les yeux qui pleurent
  • Kalium Bichromicum 5 ch, si les écoulements virent au jaune

Si l’on connaît le pollen responsable, on peut ausi demander à une pharmacie homéopathique de faire un tube du pollen en question en dilution 5 ch.

Il existe aussi des complexes homéopathiques efficaces comme Homéodose 8 ou Rhinallergy… Demandez conseil à votre pharmacien.

En gemmothérapie (c’est à dire la thérapie des bourgeons), le cassis bourgeon a une action sur l’allergie. Certains laboratoires ont d’ailleurs des complexes regroupant plusieurs bourgeons ; par exemple Herbolistique a un complexe : Gemmoaller avec du cassis, du romarin et de la viorne.

Voici donc quelques pistes pour vous aider à renforcer votre terrain et ainsi vous permettre de traverser cette période sans souci et de pouvoir enfin profiter du printemps.

Sophie Franciosi

Praticienne en Naturopathie Evolutive

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *