BLOG

Cracottes sarrasin & amandes

Je vais partager avec vous une recette de cracottes sans gluten et très simples qui se conservent facilement dans une boîte hermétique.

Ingrédients pour 8 à 10 craquottes
  • 70 g de farine de sarrasin
  • 50 g de poudre d’amande
  • 1 c à soupe de graines de lin
  • 1 pincée de sel
  • 1 c à café de thym ou herbes de provence
  • 8 cl d’eau
Recette
  • Moudre les graines de lin. Mélanger tous les ingrédients. Laisser reposer 1 H.
  • Etaler la pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson en un rectangle de 2 à 3 mm d’épaisseur.
  • Enfourner à 180 degré pendant 20 minutes.
  • Laisser refroidir 10 minutes et découper les craquettes avec la pointe d’un couteau.

 

Recette de pain sans gluten


Je voulais vous faire partager une recette délicieuse de pain. C’est un pain dense, un peu comme un gâteau.

Pour un gros pain

Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 45 min

Ingrédients:

  • 130 g de farine de sarrasin
  • 70 g de farine de riz
  • 70 g de farine de teff
  • 120 g de poudre d’amende ou de noix de cajou
  • 70 g d’arrowroot ou autre fécule
  • 4 c à s de graines de chia moulues
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 2 c à s de miel
  • 1 sachet de levure boulangère
  • 2 c à s  de vinaigre de cidre
  • 1 cà c de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 500 ml d’eau tiède

Recette

1/ Mélanger dans un saladier les farines, la poudre d’amande ou de cajou, l’arrow-root, les graines de lin, le sel et le bicarbonate.

2/ Verser dans un autre bol, l’eau, le miel et la levure.

3/ Ajouter l’huile et les graines de chia, mélanger un peu et attendre 5 min.

4/ Verser le liquide et le sec dans un mixeur. Mixer en ajoutant le vinaigre de cidre.

5/ Verser la pâte dans un grand  moule à cake huilé. Recouvrir d’un film ou d’un torchon et laisser reposer 1 h

6/ Retirer le film et enfourner 45 min à 190 degré C, en ajoutant un récipient d’eau en bas du four.

7/ Laisser refroidir  au moins 1 h. Se conserve 4 jours.

Recette de crêpes au sarrasin

Une recette très simple à réaliser.

Pour 4 à 5 personnes

Ingrédients:                                                

  • 110 g de farine de sarrasin
  • 220 ml de lait d’amande
  • 4 oeufs

Mélanger au fouet les ingrédients ensemble. Laisser reposer 30 minutes.

Verser une grande louche dans une crêpière bien huilée. Cuire 30 secondes d’un côté et 10 de l’autre.

Je vous mets aussi une autre recette celle de Thermomix sans oeuf

  • 500g de farine de sarrasin
  • 1 cuillère à soupe de gros sel de guérande
  • 750 g d’eau

Mettre la farine de sarrasin, le gros sel de guérande et leau dans le Thermomix. Mélanger 30 sec/vitesse 5. Cuire les crêpes dans une poêle à crêpe anti-adhésive ou sur une crêpière, afin d’obtenir des galettes aussi fines que possible.

Savourez et agrémentez selon votre convenance.

 

Pancakes banane & purée d’amande

Je voulais vous faire partager une recette ultra simple qui peut faire un excellent petit déjeuner et qui permet d’utiliser les bananes bien mûres que plus personne ne veut manger.

Elle ne contient ni gluten , ni lait.

Ingrédients

  • 2 bananes bien mûres
  • 1 à 2 cuillères à soupe bien remplies de purée d’amande intégrale ( ma préférée est l’intégrale de Jean Hervé)
  • 1 oeuf
  • huile de coco

Ecrasez à la fourchette les bananes, ajoutez la purée d’amande et l’oeuf.

Dans une grande poêle, mettre de l’huile de coco et faire des petites crêpes. Les retourner . Laisser refroidir et consommer.

S Franciosi

 

 

Quelles farines utiliser pour cuisiner sans gluten?

La farine de riz

  • Son goût est neutre, elle s’utilise facilement dans tous les types de recettes salées ou sucrées.
  • Elle lève un peu
  • La préférer 1/2 complet
  • Son indice glycérique est élevé, ne pas en abuser

La farine de sarrasin

  • Gout plus prononcée mais plus intéressante que celle de riz
  • Elle lève peu
  • Idéale pour les crêpes,  pancakes, galettes…

La farine de Teff

  • Originaire d’Ethiopie, s’utilise pour faire des crêpes.
  • L’utiliser mélangée à une autre
  • Indice glycérique bas

La farine de Millet brun

  • Très riche en minéraux
  • L’ utiliser coupée à une autre farine

La farine de Quinoa

  • Texture compacte, l’utiliser coupée à une autre farine
  • Un goût un peu amer

La farine de Châtaigne

  • Goût qui se marie bien avec le chocolat, les crêpes
  • Indice glycérique élevé

La farine de Noix de Coco

  • Obtenue à partir de la chair de noix de coco séchée et dégraissée
  • Farine très riche en fibre qui absorbe beaucoup de liquide, donc en tenir compte dans les recettes
  • S’utilise en sucré et en salé

 

Le Miam aux fruits

Il s’agit de la recette de petit déjeuner de France Guillain et je  voulais vous la faire partager. Je  l’ ai expérimenté et que je la trouve fantastique pour la santé et le bien-être. En plus c’est un vrai plaisir gustatif et elle vous permet de démarrer la journée en pleine forme. C’est aussi une recette excellente pour les sportifs et déjà adoptée par un grand nombre.
Elle ne contient ni lait , ni gluten mais que des bonnes graisses, des bons glucides, des fibres, des minéraux , des enzymes, des vitamines et pleins d’anti oxydants. De plus on n’a pas faim pendant un long moment et plein d’énergie.

 

Je vais d’abord vous donner, puis la recette et j’ expliquerai ensuite l’ intérêt des différents composants et les bienfaits  de chacun d’eux pour votre santé.

Ingrédients ( bio de préférence)

– une demie banane
– huile de colza
– huile de coco ou sésame ou argan ou lin bio
– un demi citron
– graines de lin et de sésame moulues
– 3 fruits aux choix sauf oranges, mandarines, melon, pastèque
– quelques oléagineux broyés ex : amande, noix, noisette, macadamisa, noix de brésil….

Recette
Ecraser  à la fourchette la demie banane qui sera de préférence bien mûre de façon à ce qu’elle devienne liquide.
Ajouter une cuillère à soupe d’ huile de colza et une cuillère à soupe d´huile de coco par exemple ( c’est une  huile que j’ utilise car elle a de nombreuses vertus. (Cf l’article sur l’ huile de coco ).
Bien émulsionner le tout .
Rajouter deux cuillères à soupe du mélange de graines de lin et  de sésame moulues.
Rajouter le jus d’un demi citron et mélanger.
Puis couper en petits morceaux 3 fruits de votre choix en fonction des saisons
Et pour finir parsemer quelques oléagineux écrasés ou broyés
Déguster en mâchant lentement

Explications

La banane écrasée passe d’amidon à protéine végétale comme l’ ont montré les docteurs Kousmine et Carton. Ainsi elle devient plus digeste et plus sucrée.. On peut même la laisser s’ oxyder ce qui est très bon pour les intestins. C´est en plus le fruit le plus riche en protéine végétale ce qui va permettre de maintenir l’ huile de colza en émulsion jusqu’ à son arrivée dans l’ intestin. C’ est aussi le fruit le plus riche en sérotonine, antidépresseur naturel. De plus elle apporte beaucoup de potassium qui va être bénéfique au squelette, aux tissus et aux cellules.

 

L’ huile de colza : Elle est un équilibre parfait entre Oméga 3 et 6, émulsionnée, elle va traverser la barrière intestinale en fines gouttelettes et accompagnée du citron riche en vitamine C va libérer l’ huile des radicaux libres qu’ elle aura capter dans l’ estomac.
L’ huile nourrit les membranes cellulaires qui ont besoin de bonnes graisses. Le cerveau a besoin d’huile de qualité et de glucose, mais il faut bien choisir ses sources.

La seconde huile, j’ai une préférence pour celle de coco, cf mon article sur les bienfaits de l’ huile de coco qui sont nombreux, mais vous pouvez alterner avec d’autres huiles.

Ces huiles nourrissent les membranes cellulaires qui ont besoin d’ une grande quantité d´huile , vous comprendrez que les régimes avec très peu de matière grasse  ( les bonnes graisses) sont très mauvais pour votre santé et que les responsables principaux de la prise de poids ne sont pas les huiles mais les sucres, j’ en parlerai dans un prochain article. On se trompe de cible….

Les graines de lin vont apporter des Oméga 3 et prendre soin des neurones et les graines de sésame sont très riches en calcium, un calcium bien mieux assimilé que celui des laitages. J’en profite pour vous rappeler qu’en Asie où on ne consomme pas de laitage mais beaucoup de sésame, il y a très peu d’ ostéoporose. Vous pourrez moudre ces graines avec un moulin à café et les conserver au frigo au maximum une semaine dans une boîte hermétique, ensuite elles s’ oxydent .

Le jus de citron, l’ équivalent de deux cuillères à café apporte de la vitamine C et libère l´huile des   radicaux libres qu’ elle aura captée dans l’ estomac.

3 fruits  frais au choix adaptés à la saison et bio qui vous apportent vitamines, fibres et anti oxydants.
On ne prendra pas d’ orange ou de mandarine, ni de melon , ni de pastèque car ils se digèrent trop vite et le sucre des fruits doit passer lentement dans votre corps afin de maintenir une bonne glycémie et d’éviter les hypoglycémies. Ainsi même les diabétiques peuvent consommer ce délicieux repas au petit déjeuner.

 

Et pour finir quelques oléagineux broyés ou bien écrasés au pilon : ils ont pour but d’ apporter de bons acides gras. N’ hésitez pas à varier.

Rapidement vous remarquerez que votre peau sera plus belle , que votre teint sera plus lumineux et surtout que vous n’ aurez pas de coup de pompe dans la matinée.

En revanche il est bien clair que l’on ne mange rien d’ autre et que l’ on ne boit pas de lait. Juste un thé de préférence vert ou un café pour les inconditionnels mais pas au lait.

Le seul inconvénient est qu’ il faut compter 10 minutes de plus le matin .

Bonne dégustation
Sophie Franciosi
Naturopathe
Coach nutritionnel

La cellulite- Comment s’en débarrasser?

La cellulite est un amas graisseux sous-cutané, accumulation anormale de graisse, d’eau et de toxines emprisonnées dans des fibres collagènes endurcies. En grossissant, ces amas forment des protubérances qui déforment le derme de manière plus ou moins visible à l’œil nu, lui donnant un aspect granuleux de peau d’orange. . Hélas, elle ne s’élimine pas seulement par un simple régime, ni par l’activité physique.

La cellulite n’est pas une maladie et ne présente aucun danger particulier pour la santé. Elle est surtout un problème esthétique. A un stade plus avancé, elle peut être douloureuse au pincer ou au toucher et demande plus d’efforts pour être éliminée.

La cellulite est un phénomène plutôt féminin. Neuf femmes sur dix en auront au cours de leur vie, qu’elles soient minces ou rondes, sportives ou non. Ceci pour des raisons à la fois hormonales et constitutionnelles. Les femmes sont en effet « programmées » pour stocker des graisses en prévision d’une éventuelle grossesse et d’une période d’allaitement. Ce principe date de l’antiquité où nos ancêtres pouvaient être amenés à vivre des périodes de privation. C’est pour cette raison pratique que leurs hormones (les œstrogènes) favorisent ce stockage. Chez la femme, les graisses représentent 25 à 30% de leur poids contre seulement 12 à 15% chez l’homme. Elles disposent en effet de deux fois plus de cellules adipocytes (cellules graisseuses ou adipeuses) que les hommes. Ces cellules sont par ailleurs plus grosses et réparties sur le bas du corps (hanches, fesses, cuisses).

Il existe différets types de cellulite:

La cellulite aqueuse, œdémateuse ou d’infiltration : elle est liée à l’eau, en particulier à une rétention d’eau gonflant les cellules, entraînant l’accumulation des déchets et l’inflammation des tissus. C’est une cellulite à peine visible et souple. Elle est le plus souvent causée par des problèmes de circulation Elle est favorisée par le manque d’activité physique.

La cellulite adipeuse: elle est causée par un excès de stockage. Les graisses en excès gonflent les cellules graisseuses (adipocytes), jusqu’à 50 fois leur taille, perturbent la circulation et causent l’accumulation de toxines créant une inflammation des tissus. Certaines régions du corps sont plus concernées que d’autres parce que les cellules graisseuses y sont plus nombreuses : les hanches par exemple avec la fameuse culotte de cheval. C’est une cellulite molle, souple et indolore. Elle peut apparaître en cas d’excès de consommation de mauvaises graisses (graisses cuites, graisses saturées) , de produits sucrés et/ou à un manque d’activité physique.

La cellulite fibreuse ou indurée: elle est causée par un dysfonctionnement (la fibrose) des fibres collagènes servant à fixer les cellules sur la peau et les muscles. C’est une cellulite dure au toucher, de teinte violacée et très visible. Elle est douloureuse au pincement et à la palpation. Généralement ancienne, elle peut être profonde et compactée. On la trouve sur les cuisses. C’est une cellulite difficile à déloger.

Ces 3 types de cellulite coexistent souvent car les causes sont liées, l’une favorisant l’autre. On parle de cellulite mixte.Le mix cellulite adipeuse et cellulite aqueuse est le type le plus fréquemment rencontré chez la femme. Il se développe un peu partout sur les régions du corps.

Les solutions pour lutter contre la cellulite doivent être établies en tenant compte du type de cellulite (aqueuse, adipeuse et/ou fibreuse).

Que faire?

Il n’existe pas de recette miracle pour éliminer la cellulite mais des solutions efficaces existent pour fortement la diminuer selon le stade. Régime et sport aident mais ne suffisent pas puisque la cellulite est une graisse emprisonnée dans un réseau de fibres que le métabolisme seul ne peut éliminer. Pour lutter contre la cellulite, il faut :

– Traiter la cellulite en elle-même : l’objectif est de libérer la graisse emprisonnée pour la rendre à nouveau mobilisable. Massages et crèmes, appareil anti-cellulite ou séances en institut spécialisé vous y aideront.

  • On adaptera les soins et la fréquence en fonction du type de cellulite
  •  Tout d’abord réequilibrer son alimentation: Consommer protéines, légumes, crudités et de bonnes graisses.
  • Eviter le sucre, trop de féculents. Eviter l’alcool.Veiller à l’indice glycémique de ses repas. Eviter mauvaises graisses et un excès de graisses saturées ( 20 % du total des graisses).
  •  Manger bien le matin, correctement à midi et peu le soir. On maigrit la nuit .
  • Bouger , favoriser les sports aquatiques. L’eau exerce une pression naturelle sur le corps et favorise la circulation sanguine et lymphatique.
  • Faire des massages afin de décoller les amas graisseux et raffermir ainsi la peau et améliorer la microcirculation. Pour les massages soit le massage palper rouler. Soit le massage à la ventouse.

 

  • Moi je pratique et conseille le massage à la ventouse car il a une réellle efficacité pour décoller et casser les amas graisseux et j’alterne avec le drainage lymphatique afin de mieux drainer les toxines qui une fois délogées du système graisseux se rerouvent dans la lymphe . La combinaison des deux me semble indispensable. 

Prendre pendant le traitement un complément alimentaire à base de plantes drainantes.

En cas de problèmes circulatoire, faire un traitement avec des plantes qui vont aider à un meilleur retour veineux. Marron d’aide, fragon, hamamélis…

Si problème lymphatique, on stimule la circulation lymphatique avec de l’echinacée, du sorbier…Et en plus matin et soir se masser les jambes avec des formules qui agissent sur les graisses et dans certains cas sur la circulation sanguine, voir les deux .

Si on est patient et qu’on applique ce programme, on se débarassera ou on réduira de manière significative sa cellulite et l’aspect de sa peau.

Comment se reminéraliser ou maintenir un taux de minéralisation optimal?

La déminéralisation est l’assimilation insuffisante et l´élimination exagérée de substances minérales.

La décalcification est la dimunution de la quantité de calcium contenue dans l’organisme, essentiellement dans les squelette.

La déminération et la décalcification sont dues à différents facteurs internes et externes.

Parmi les facteurs internes, on citera:

  • L’épuisement nerveux, le stress, l’insomnie qui engendrent une fuite de calcium par les urines et une déminéralisation par déséquilibre endocrinien
  • L »insuffisance thyroidienne qui empêchera le calcium de se fixer sur l’os.
  • Un hyperfonctionnement des parathyroïdes car la parathormone prélève le calcium de l’os.-
  • Trop de déchets acides , notre corps utilisent alors ses propres minéraux étant des bases pour tamponner l’acidité et quand il n’en a pas assez il pompe l’os de ses minéraux ce qui provoquera un problème de résorbtion osseuse.

Parmi les facteurs externes , on citera:

  • La dénutrition,
  • Un apport insuffisant en vit D et K

Aujourd’hui dans nos pays industrialisés, on se trouve face au paradoxe suivant: une dénutrition dans une société d’abondance .

Car la majorité des produits préparés de la grande distribution sont vides de nutriments, bourrés de mauvais gras et ont un indice glycémique très haut. Les fruits et les légumes contiennent aussi moins de minéraux qu’avant car les sols sont plus pauvres.

D’après des études récentes 75% des français consomment moins des apports journaliers recommandés en magnésium , et les taux déterminés par les autorités sont déjà bas.

Pour résumer notre corps a besoin de nombreux minéraux pour:

  • maintenir de nombreuses fonctions vitales
  • disposer d’un bon capital osseux
  • favoriser l’équilibre nerveux et
  •  neutraliser les déchets acides qu’il fabrique tous les jours.

Qu’est ce que l’ostéoporose?

L’ostéoporose est une déminéralisation squelettique localisée ou généralisée. Les os du squelette représente un tissu vivant très actif protecteur de cellules sanguines et réservoir de sels minéraux.

Nous avons besoin de tous les minéraux pour maintenir un bon capital osseux et prévenir les problèmes d’ostéoporose qui prennent des proportions de plus en plus importantes dans nos pays industrialisés. On nous fait souvent croire qu’ils sont dus à un apport en calcium trop pauvre et on nous dit qu’il faut consommer 3 produits laitiers par jour pour y remédier. Ce sont des vues simplistes et même erronées. La disponibilité du calcium dans les produits laitiers est en fait relativement basse. Et les pays comme la Suède, grand consommateur de laitages , obtiennent le record de fractures du col du fémur. Or on le trouve dans de nombreux végétaux comme les choux , ainsi que dans les oléagineux. Le sésame en contient beaucoup

 Le chou Kale

La déminéralisation est une conséquence de la diminution de la trame protéique de l’os. Cette trame devient poreuse et permet las fuite des minéraux et du calcium. Cette trame s’altère principalement par la sédentarité , un mauvais apport en aliments protéiques et est majorée par la prise de tabac et d’alcool.

Les problèmes surgissent en général quelques années après à la ménaupose car les cellules qui permettent la construction osseuse: les ostéoblastes tendent à disparaîttre et et les ostéoclastes qui sont responsables de la destruction osseuse sont plus nombreux.

Mais la question de l’apport en minéraux n’est pas suffisante, il faut aussi s’assurer qu’ils sont déposés aux bons endroits, sur les os par exemple. Or, nous savons aujourd’hui que 2 vitamines nous aident à faire ce travail :

  • la vitamine D 
  • la vitamine K2.
  • La vitamine D intervient dans une multitude de processus physiologiques. Elle est très importante pour notre système immunitaire et permet justement à notre corps de déposer les minéraux sur nos os. On fabrique la vitamine D grâce au soleil. Vu que l’on s’expose de moins en moins au soleil aujourd’hui, beaucoup de gens ont des carences. Vous pouvez faire vérifier vos taux de vitamine D par une simple prise de sang. Les autorités françaises disent qu’il faut au moins 30 ng/ml. Cela dit, les taux optimaux tournent plutôt autour des 50 ng/ml.
  • -La vitamine K2 est une autre vitamine importante qui nous aide à déposer les minéraux aux bons endroits, sur les os plutôt que sur la paroi artérielle par exemple, ce qui pourrait créer des problèmes d’athérosclérose. On la trouve dans certains aliments comme le natto, ce met japonais fait de fèves de soja fermentées.

Comment se reminéraliser?

-En ayant une bonne alimentation riche en fruits, légumes et oléagineux: Le sésame par exemple contient enormément de calcium

– En prenant des infusions minéralisantes. Parmi les plantes minéralisantes il y a l’ortie, qui est une plante très complète aux propriétés nombreuses

. Elle est très riche en minéraux.

30 g d’ortie vous fourniront 280 mg de magnésium, ce qui est une excellente dose journalière.

Il y a aussi:

  • La luzerne,
  • Le trèfle rouge
  • La prêle

Comment les infusions agissent?

Grâce au processus d’extraction à l’eau chaude qu’on appelle l’infusion, on va pouvoir extraire tous les minéraux sous forme élémentaire. Notre système digestif va alors pouvoir les absorber de manière très efficace. Ici, on extrait directement la molécule de magnésium, de calcium ou de potassium qui n’a donc plus besoin d’être digérée. La disponibilité de ces minéraux va alors s’approcher des 100 %. –

Ces plantes minéralisantes sont justement intéressantes car elles contiennent non seulement du magnésium mais aussi du calcium, du potassium, du phosphore, du manganèse, de la silice, du cuivre, etc.

Tous ces minéraux vont agir en synergie pour nous permettre de maintenir un bon équilibre.

Pourquoi le magnésium est si important ?

Le magnésium est un sel minéral qui a un rôle très important dans de nombreuses réactions enzymatiques intracellulaires. Il participe aussi à la transmission neuromusculaire de l’influx nerveux. Il est souvent considéré comme « l’anti-stress » naturel.

Le magnésium (symbole Mg dans la table périodique des éléments) compte parmi les sels minéraux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. Le corps d’un adulte en renferme environ 25 g, dont plus de la moitié se situe au niveau osseux et le reste principalement au sein des muscles. On le trouve aussi dans le cytoplasme des cellules . En revanche il est très peu présent dans le sang, inférieur à 1 % ce qui signifie que l’analyse de sang est peu intéressante pour connaître ses réserves.

Le rôle du magnésium dans l’organisme

Le magnésium est impliqué dans l’activité déplus de 300 enzymes et dans un grand nombre de fonctions cellulaires.

  • Il participe ainsi au métabolisme des lipides (graisses), à la synthèse de protéines, à la dégradation du glucose (sucre) pour libérer de l’énergie, à l’activité de certaines hormones, telles que l’insuline.
  • Il est essentiel à la transmission neuro-musculaire de l’influx nerveux et à la régulation du rythme cardiaque.

Des études récentes suggèrent l’intérêt d’un apport suffisant de magnésium dans la prévention des maladies cardiovasculaires et du diabète de type 2. Le magnésium est essentiel à l’action de l’insuline, hormone qui ramène la glycémie (taux de sucre sanguin) à la normale après un repas fournissant des glucides (sucres). Il semble qu’un apport insuffisant en magnésium, favorise l’insulino-résistance, c’est-à-dire le manque d’efficacité de l’insuline.

Avec le calcium et la vitamine D, il aide à prévenir l’ostéoporose.

Quelles sont les sources alimentaires de magnésium?

Les aliments les plus riches en magnésium sont le cacao et le chocolat noir, les fruits à coque, les mollusques (fruits de mer), les aliments céréaliers complets, les fruits et légumes secs. Les fruits et légumes frais, les viandes, les poissons, les produits laitiers contiennent aussi du magnésium, mais en faible proportion.

Certaines eaux minérales dites magnésiennes, apportent plus de 50 mg de magnésium par litre : il s’agit par exemple de Rozana (160 mg par litre), Hépar (119 mg), Badoit (80 mg), Contrex (75 mg).

Magnésium et constipation

Le magnésium, surtout lorsqu’il est ingéré sous forme de sulfate de magnésium, a un effet laxatif chez certaines personnes. la prise de sels de magnésium permet d’agir sur la constipation. Une étude clinique a été menée en France, testant l’efficacité d’une eau minérale riche en sulfate de magnésium sur 244 femmes souffrant de constipation. 38 % de celles qui ont consommé 1 litre par jour de cette eau pendant un mois (comparativement à une eau faiblement minéralisée) ont constaté une amélioration : selles moins dures, diminution du besoin en médicaments laxatifs.

Magnésium et migraine

Le déficit en magnésium pourrait être un facteur déclenchant des migraines, altérant la libération de certains neurotransmetteurs. Un apport de 600 mg de magnésium par jour pouvait réduire la fréquence des migraines, voire l’intensité de leurs symptômes Une étude  récente a montré chez des personnes migraineuses, l’intérêt d’un supplément associant magnésium, vitamine B2 et coenzyme Q10.

Quels sont les risques liés à une carence en magnésium?

La carence sévère en magnésium est rare, elle peut induire une hypocalcémie(manque de calcium dans le sang).Le déficit se traduit par des signes de tétanie latente : fatigue, crampes, fourmillements, tremblements, anxiété…En cas d’alcoolisme chronique, on observe également une augmentation des pertes rénales de magnésium.

Quels sont les risques liés à un excès de magnésium?

L’excès de magnésium est principalement dû à la prise de suppléments de magnésium ou de médicaments contenant du magnésium (par exemple, les médicaments antiacides à base de sels d’aluminium ou de calcium et de magnésium, de type Maalox ou Rennie). Il peut occasionner une diarrhée chez certaines personnes. Il ne semble réellement problématique qu’en cas d’insuffisance rénale chronique, qui entraîne un défaut d’élimination rénale du magnésium. La dose limite de sécurité est fixée à 350 mg par jour en plus de l’apport nutritionnel conseillé. Par exemple, une femme de 60 kilos ne doit pas dépasser un apport quotidien de 710 mg de magnésium.

Sous quelle forme le prendre en complémentation?

On peut rétablir l’équilibre par une supplémentation , mais pas n’importe laquelle car elles ne sont pas touteshautement assimilables par l’organisme.

 

Le magnésium inorganique : nigari , chlorure de magnésium est utile en cas d’infection, mais seulement 15 % est assimilable. Il a un effet laxatif et est déconseillé aux personnes ayant une insuffisance rénale.

Le magnésium organique 

Certains sont très assimilables comme :

  • Le citrate de magnésium
  • L’aspartate de magnésium                                                                                                      
  • Le gluconate de magnésium                                                                                                    
  • L’oxyde de magnésium                                                                                                                
  • Le glycinate de magnésium                                                                                                      
  • Le malate de magnésium

Il est intéressant qu’il soit combiné à de la vitamine B6 ou à de la taurine.

 

 

 Bien avancer en âge grâce à l’alimentation

Le jeudi 8 mars à 19H30
Chez Graine de Gourmandise
68 rue de Paris à Maisons Laffitte

« Dans cette conférence qui se terminera par un échange je vous propose de voir pourquoi l’alimentation est de plus en plus importante au fil des ans et comment elle peut aider à éviter ou retarder certaines pathologies, liées au vieillissement de nos cellules. Nous sommes génétiquement programmés pour vivre une centaine d’années, comment tenter d’y parvenir mais en bonne santé ?

Certains besoins en nutriments essentiels sont encore plus importants, l’alimentation est-elle aujourd’hui suffisante pour les assurer ? »

  • Réservation indispensable au 01 39 62 24 86
  • Participation : 12 € (avec boisson incluse) ou 24 € (avec assiette chaude et boisson)